Du 13 au 17 février 2017 à Saly, République du Sénégal, la Commission Sous Régionale des Pêches et la Banque mondiale ont organisé un atelier de capitalisation de la Phase 1 et de préparation de la Phase 2 du Programme Régional des Pêches en Afrique de l’Ouest (PRAO). Au cours de la première phase du PRAO qui a pris fin en septembre 2016, plusieurs activités ont été mises en œuvre, et plusieurs leçons apprises. Cet atelier international avait pour objectif de partager les expériences tirées de la Phase 1 du PRAO, en passant en revue ce qui était planifié et ce qui a été réalisé, les réussites, et les échecs et de formuler des recommandations générales pour la Phase 2 du Programme.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le 13 février 2016, Mme Marième Diagne Talla, Secrétaire Permanente p.i. de la CSRP a tenu à rappeler les actions majeures réalisées par la CSRP dans le cadre du renforcement de la coopération régionale pour améliorer la gestion durable de pêcheries dans les eaux maritimes sous juridiction de ses Etats membres et lutter contre la pêche INN, et son rôle clé dans la mise en œuvre du PRAO au niveau régional. Elle a présenté plusieurs réalisations phares du programme au niveau régional, et précisé qu’à l’issue de la première phase, les résultats encourageants et les progrès notables doivent à présent être consolidés.

Mme Bérengère Prince, Spécialiste Senior en Ressources naturelles et Responsable du programme PRAO à la Banque mondiale, a déclaré que le secteur de la pêche en Afrique emploie 12,3 millions de personnes. En Afrique de l'Ouest, le poisson représente environ la moitié des apports en protéine animale ce qui en fait un produit essentiel pour la sécurité alimentaire et la santé. Elle a précisé que des délégations de 10 pays côtiers de l'Afrique de l'Ouest se sont regroupées pour évaluer la façon dont la pêche peut mieux contribuer à la sécurité alimentaire, à la croissance et à l'emploi des hommes et des femmes. 

Pour Mr Amara Kaba, Président en exercice du Comité de Coordination de la CSRP, le PRAO est en phase avec les objectifs prioritaires des Etats membres de la CSRP, et a apporté une contribution essentielle à l’amélioration de la gouvernance du secteur des pêches à la sécurité alimentaire.

Mr Babacar Banda Diop, Conseiller  Technique N°1 du Ministre des Pêches et de lʼEconomie Maritime du Sénégal, représentant le Ministre Oumar Gueye, a mis en exergue lʼimportance capitale de la rencontre, qui constitue un moment privilégié pour partager les expériences et leçons apprises, dresser le bilan des acquis, des réalisations et contraintes et proposer des orientations pour la seconde phase.

Après l’ouverture officielle, les travaux ont démarré avec la première session technique ‘‘Leçons apprises du PRAO et orientations  pour la Phase 2’’, qui a réuni du 13 au 14 février 2017 les organisateurs, les pays invités, les partenaires au développement, les programmes régionaux, et les institutions régionales. Les travaux ont permis une large appropriation des expériences de la Phase 1 du PRAO mais surtout de produire, pour guider la Phase 2, un ensemble de recommandations clés qui seront par la suite finalisées par le Comité de Coordination de la CSRP, pour approbation par les Ministres lors d’une session de la Conférence des Ministres de la CSRP.

L'objectif de développement des projets de la première phase du PRAO était principalement axé sur le renforcement des capacités des pays en matière de bonne gouvernance et de gestion durable des pêches ciblées, la réduction de la pêche illégale et l'accroissement de la valeur ajoutée locale des produits de la pêche. Les projets ont initié de vastes réformes de gouvernance conduisant à la mise en place de cadres juridiques et réglementaires qui appuient les visions de politiques nationales telles que l'enregistrement des pirogues de pêche et l'évaluation des ressources halieutiques. Les projets ont également renforcé la capacité de surveillance pour réduire la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), avec notamment la mise en place de centres de surveillance des pêches équipés de systèmes de surveillance des navires par satellite, l’accroissement du nombre de patrouilles en mer et l'introduction de systèmes de « gestion communautaire des pêches » sur des sites pilotes. Au niveau régional, le PRAO a soutenu la mise en place d'un Système d'information sur les pêches (Dashboard) et d'un Registre sous régional des navires de pêche qui faciliteront le partage de l'information et favoriseront respectivement la transparence dans le secteur de la pêche et la gestion des navires de pêche opérant dans la sous-région.

Afin de consolider des progrès réalisés au cours de la première phase, les projets de la Phase 2 du PRAO se focaliseront sur l'amplification de la réforme de la gouvernance dans les pays. Ils mettront  en œuvre un cadre réglementaire pour renforcer le respect des réformes et en habilitant davantage de communautés pilotes pour un régime de gestion communautaire des pêches.

Plusieurs partenaires étaient présents à cette première session (13-14 février 2017)

  • le Programme South West Indian Ocean Fisheries Governance and Shared Growth Project (SWIOFish) ;
  • l’Union Africaine - Bureau Interafricain pour les Ressources Animales (AU-IBAR) ;
  • le Comité des Pêches pour le Centre Ouest du Golfe de Guinée (CPCO) ;
  • L’Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) ;
  • l’Union Européenne (UE) ;
  • l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) ;
  • le Royaume-Uni (Département du Développement international – DFID et l’Ile de Man) ;
  • les États-Unis (Agence des États-Unis pour le développement international-USAID) ;
  • le Forum des Îles du Pacifique (FFA) ;
  • d’autres partenaires au développement et les institutions régionales.

Après cette première session, du 15 au 17 février 2017 un Atelier de formation sur les services du commerce sur la pêche, réservé aux personnels des Ministères des Finances des pays du PRAO, et parallèlement, un Atelier sur le suivi-évaluation du PRAO et la préparation de la Phase 2, réservé aux pays membres au PRAO et au personnel technique de la CSRP, ont complété l’atelier.

Pour toute information complémentaire :

Mr Ibrahim Turay, Expert en Suivi-Evaluation, Unité de Coordination Régionale du PRAO ibrahim.turay@spcsrp.org 

Présentations faites durant les sessions

http://www.spcsrp.org/documents/atelier&capitalisation&PRAO/pre&entati0ns/presentations_group1.zip
http://www.spcsrp.org/documents/atelier&capitalisation&PRAO/pre&entati0ns/presentations_group2.zip
http://www.spcsrp.org/documents/atelier&capitalisation&PRAO/pre&entati0ns/presentations_group3.zip
http://www.spcsrp.org/documents/atelier&capitalisation&PRAO/pre&entati0ns/presentations_group4.zip
http://www.spcsrp.org/documents/atelier&capitalisation&PRAO/pre&entati0ns/presentations_group5.zip

Vendredi 03 février 2017

Annonces

SRFC

Les sessions extraordinaires du Comité de Coordination et de la Conférence des Ministres auront lieu à Dakar du 17 au 18 mai 2017

 

PRAO - Guinée-Bissau

Publications

Migrations contemporaines des pêcheurs artisans en Afrique de l'Ouest : Synthèse et axes de recherche
>