1. Contexte de l'opération

Dans le cadre de la mise en œuvre de la lettre d’Accord signée avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) le 23 février 2017, au titre du projet « Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l’Ecorégion WAMER (Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée et Cabo-Verde (Projet GoWAMER)», financé par l’UE et le PNUD,  la CSRP a organisé dans la période du 17 au 22 novembre 2017, la dernière opération sous régionale de surveillance des pêches inscrite au plan de travail annuel de 2017.

Cette opération a été baptisée «Opération ALBARKA GoWAMER» pour remercier le projet GoWAMER et ses bailleurs pour le soutien apporté à la CSRP et à ses Etats membres (EM) dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INN).

2. Objectifs de l’opération 
L’objectif principal de l’opération « ALBARKA GoWAMER» était de contrecarrer la pêche INN par la traque des navires de pêche INN, notamment les navires étrangers qui profitent des faiblesses du dispositif sous régional de surveillance des pêches pour exercer des activités illégales dans la zone CSRP.
 
Les objectifs secondaires, quant à eux, visaient à :
  • assurer une présence dissuasive dans les zones économiques exclusives (ZEE) de la Gambie, de la Guinée Bissau et de la Guinée, notamment au niveau des zones frontalières ;
  • tester les capacités de coopération opérationnelle des EM ; 
  • mettre en œuvre la convention de 1993 sur le droit de poursuite maritime et son protocole d’application ;
  • assurer la formation pratique en imagerie satellitaire des Chargés des Opérations des structures SCS des EM ;
  • renforcer les capacités techniques de dix (10) inspecteurs des pêches de la FISCAP de la Guinée Bissau.  
 
3. Cadre général de l’opération 
  • L’opération « ALBARKA GoWAMER » s’est déroulée du vendredi 17 novembre 2017 à 00H00 GMT au mercredi 22 novembre 2017 à 24H00 GMT. 
  • L’opération a couvert la totalité des ZEE de la Gambie, de la Guinée Bissau et de la Guinée.
  • L’opération a consisté uniquement à des patrouilles maritimes.
  • Un Poste sous régional de coordination des opérations (PSRCO) a été implanté à Conakry au Centre national de surveillance des pêches (CNSP) et un Poste secondaire de coordination à Bissau à la FISCAP.  
  • L’opération a été couplée à une session de formation technique de dix (10) inspecteurs des pêches de la FISCAP, qui s’est déroulée les 20 et 21 novembre 2017.
  • L’opération a également permis de poursuivre la formation en imagerie satellitaire des Chargés des Opérations des structures SCS des EM, entamée à Dakar les 14 et 15 novembre 2017. 
  • L’opération a enregistré la participation d’un expert de l’Agence européenne de contrôle des pêches (AECP)
 
4. Moyens mis en œuvre 
Les moyens ci-dessous ont été mis en œuvre lors de l’opération.
 
4.1. Moyens navals
  • la vedette KUNTA KINTE de la Gambie,
  • la vedette BALEA IV de la Guinée Bissau,
  • la vedette MOUSSAYA et son canot de liaison WASSOU de la Guinée,
  • les PHM KEDOUGOU et FOULADOU du Sénégal, affrétés par la CSRP.
 
4.2. Moyens humains
Le Poste sous régional de coordination des opérations (PSRCO) implanté au CNSP de Conakry, a été animé par :
  • le Chef du DSCSA de la CSRP, 
  • un Assistant au Chef des Services financier et comptable de la CSRP,
  • les Chargés des Opérations des structures SCS de Cabo Verde, de la Gambie, du Sénégal et de la Sierra Leone,
  • 5 cadres du CNSP,
  • 4 opérateurs radios dont un de la Marine nationale du Sénégal,
  • le représentant de l’AECP,
  • un expert de la société TELESPAZIO adjudicataire du marché de la CSRP sur l’imagerie satellitaire.
 
Le Poste secondaire de coordination de Bissau a été armé par :
  • le Chef des Opérations de la FISCAP, 
  • un représentant de la Direction de la protection et de la surveillance des pêches du Sénégal qui a animé la session de formation des inspecteurs des pêches de la FISCAP,
  • un Assistant au Chef des Services financier et comptable de la CSRP,
  • 4 cadres de la FISCAP,
  • 1 opérateur VMS,
  • 2 opérateurs radio.
 
Les inspecteurs des pêches embarqués :
  • 2 inspecteurs des pêches à bord de chaque moyen naval national,
  • 2 inspecteurs des pêches de la Guinée à bord du PHM FOULADOU,
  • 2 inspecteurs des pêches de la Gambie et 2 de la Guinée Bissau à bord du PHM KEDOUGOU,
 
4.3. Moyens radios et de détection
Le réseau radio sous régional et les systèmes VMS et AIS de la Guinée, de la Guinée Bissau du Sénégal ont été mis en contribution. Les images satellitaires fournies par la société TELESPAZIO ont été d’un grand apport dans la conduite des opérations. 
 
5. Bilan de l’opération 
Le bilan provisoire de l’opération s’établit comme suit :
 
6. Autre fait marquant
 
  • Le Poste sous régional de coordination des opérations (PSRCO) a reçu la visite du Directeur chargé des programmes de la CSRP. 
  • La réunion de débriefing de l’opération a été présidée, le mercredi 22 novembre 2017 à 10H00, par Monsieur le Ministre de la pêche de la République de Guinée, Président en Exercice de la Conférence des Ministres de la CSRP. 

Version pdf de la note d'information

Lundi 27 novembre 2017

Publications

Migrations contemporaines des pêcheurs artisans en Afrique de l'Ouest : Synthèse et axes de recherche
>