La Conférence des Ministres 

Elle est l'organe suprême et de décision de la CSRP. Elle est constituée des Ministres en charge des pêches des différents Etats Membres. La Conférence des Ministres est présidée à tour de rôle par chacun des Etats Membres suivant l'ordre alphabétique français du nom des pays, pour une période de deux ans. Elle se réunit une fois tous les deux ans en session ordinaire et chaque fois que cela est nécessaire, en sessions extraordinaires.

La Conférence des Ministres a pour mandat de définir les orientations politiques de l’organisation en fixant ses objectifs de coopération sous-régionale et en se prononçant sur toutes les questions relatives à l’exploitation, la préservation et la conservation des ressources halieutiques de la sous-région. Entre deux sessions, le Président en exercice est responsable de l’application effective des décisions de la Conférence des Ministres.

Le Comité de Coordination

Il est l'organe technique et consultatif chargé du suivi de l'exécution des différentes décisions de la Conférence des Ministres. Il est constitué des « Directeurs des pêches ou de tout autre expert désigné par les Etats membres ». Il formule des recommandations à la Conférence des Ministres sur les aspects techniques. Il doit apporter un appui au Secrétariat permanent pour l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’actions stratégiques permettant de réaliser les objectifs de la CSRP.

Il est l'organe d'exécution, chargé de la mise en œuvre des décisions de la Conférence des Ministres. Il est dirigé par un Secrétaire permanent placé sous l'autorité directe du Président en exercice de la Conférence des Ministres. Sur proposition des Etat membres, la Conférence des Ministres décide de la nomination du Secrétaire permanent pour une période de quatre ans renouvelable une fois.

Le Secrétariat Permanent

Le Secrétariat permanent fonctionne grâce aux contributions des Etats membres aux budgets de la CSRP ;. Ces contributions sont déterminées sur la base d’une clé de répartition telle que déterminée avec l’adhésion de la Sierra Léone en  février 2004..

Suite à l’adoption par la  Conférence des Ministres, lors de sa 12e Session extraordinaire en février 2009, de la Lettre de développement, d’organisation et de gestion des ressources humaines, une réforme institutionnelle a été mise en place pour permettre à la CSRP de s’adapter au nouvel environnement du secteur de la pêche et  d’être le principal acteur dans le développement durable des pêches dans sa zone.  Cette Réforme s’est illustrée notamment à travers un nouvel organigramme de l’organisation, avec la création de :

 

Trois départements :

Deux services :

 Deux postes techniques en charge :

 

 

Annonces

SRFC

Les sessions extraordinaires du Comité de Coordination et de la Conférence des Ministres auront lieu à Dakar du 17 au 18 mai 2017

 

PRAO - Guinée-Bissau

Publications

Migrations contemporaines des pêcheurs artisans en Afrique de l'Ouest : Synthèse et axes de recherche
>